XERFI CANAL TV
XERFI CANAL ÉCONOMIE
PRECEPTA STRATEGIQUES
XERFI BUSINESS TV
SUIVEZ-NOUS

1089

La préférence française pour le travail peu qualifié

Par Olivier Passet - Directeur des synthèses économiques de Xerfi

04:08
Olivier-Passet-La-preference-francaise-pour-le-travail-peu-qualifie-1862
11/10/2013

Les politiques de soutien massif  à l’insertion des moins qualifiés sont une constante de la politique française, traversant les alternances politiques : emploi aidé, politiques ciblées ou générales de baisse de charges, compléments de revenus pour les emplois précaires concourent à ce que l’on pourrait qualifier par provocation de préférence française pour l’emploi peu qualifié...      

Mots clés : Politique économique, Emploi, salaires, travail


Les dernières émissions d'Olivier Passet

Ceux qui ont aimé ont aussi apprécié

Les dernières émissions

Toutes les dernières émissions Xerfi Canal Économie
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal TV
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte XerfiCanal.
Email :
S'identifier
Merci.
Votre vidéo est transférée dans votre vidéothèque


Retour
Mon Xerfi Canal

LES INTERVENANTS

Jean-Michel Quatrepoint Le basculement industriel et commercial chinois : une nouvelle route de la soie
Olivier Passet L’assurance-vie au service des entreprises ?
Jean-Paul Delevoye Deux France, dont l’une s’élance
Alain Boublil Pour un Etat stratège
Olivier Passet 2014, un scénario tout rose pour Hollande

LES EMISSIONS

La démondialisation Jacques Sapir
Les clés du capitalisme chinois Michel Aglietta
Maîtriser les banquiers André Lévy-Lang
Le "made in France" fait vendre ! Emery Jacquillat
Le rebond industriel est possible Louis Gallois

LIVRES / RAPPORTS / ETUDES

Les marchés de l’énergie solaire
World Defence Contractors
Quelles perspectives pour les IAA face aux enjeux santé à l'horizon 2015
Mon amie, c'est la finance ! Comment François Hollande a plié devant les banquiers
World Semiconductor Companies