XERFI CANAL TV
XERFI CANAL ÉCONOMIE
PRECEPTA STRATEGIQUES
XERFI BUSINESS TV
SUIVEZ-NOUS

608

Prévisions 2013-2014
Un tissu d’entreprises au bord de l’asphyxie

Par Laurent Marty - Directeur général de Xerfi

03:37
Laurent-Marty-Un-tissu-d-entreprises-au-bord-de-l-asphyxie-1365
29/11/2012

Quelle sera la priorité des entreprises françaises en 2013 et 2014 : la restauration de leurs marges. Car elles sont tombées à 28%. C’est pire qu’au plus profond de la récession de 2008. Or sans marges, les entreprises ne peuvent ni recruter, ni investir, ni innover. Ce qui revient à sacrifier l’avenir ! Fait nouveau, même les grands groupes, commencent à être affectés par la crise...

Mots clés : Economie française, Prévision et conjoncture

Les dernières émissions de Laurent Marty

Ceux qui ont aimé ont aussi apprécié

Les dernières émissions

Toutes les dernières émissions Xerfi Canal Économie
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal TV
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte XerfiCanal.
Email :
S'identifier
Merci.
Votre vidéo est transférée dans votre vidéothèque


Retour
Mon Xerfi Canal

LES INTERVENANTS

Jean-Paul Betbèze Sortir de la crise par l’entreprise
Patrick Storhaye Rétablir le plaisir en entreprise
20 ans de production industrielle
Alexandre Mirlicourtois Pas d'accalmie pour l'inflation
Le hard discount victime du hard discount

LES EMISSIONS

Relancer l’Europe : les questions stratégiques Christian Saint-Etienne
Une multinationale française face à la mondialisation Xavier Fontanet
Etre compétitif par l'automatisation : la stratégie d'Axon Joseph Puzo
La proximité : un défi pour les IAA et la GMS Isabelle Senand
Où en est la croissance mondiale Alexander Law

LIVRES / RAPPORTS / ETUDES

Gouvernance et stratégies des groupes : Régénérer la politique générale d'entreprise
Le joker européen
Economie du patrimoine culturel
Vous êtes déjà en 2025
Pour en finir avec les histoires d'eau : L'imposture hydrologique